AccueilLiens Ignorer la navigation >> Espace candidat >> Guide de l'intérim >> Le bulletin de paie

Le bulletin de paie

Les relevés d’heures

Les relevés d’heures sont indispensables pour établir les paies de nos intérimaires.

 

Nos agences remettent, envoyent par courrier ou par mail des relevés d'heures vierges à leurs intérimaires sur simple demande. Les intérimaires doivent s'assurer d'en disposer suffisamment avant chaque début de mission.

 

Les relevés d'heures doivent comporter :

  • Le nom de l'entreprise utilisatrice
  • Les nom et prénom de l'intérimaire
  • Les dates des jours travaillés dans la semaine concernée
  • Le nombre d'heures effectuées par jour et le total de ces heures
  • Le lieu de mission
  • Le tampon de l'entreprise utilisatrice, le nom et la signature du responsable qui valide le relevé d'heures

Les relevés d’heures doivent être déposés ou envoyés à l’agence chaque fin de semaine, au plus tard, le 2 de chaque mois.

Si ce délai n’est pas respecté, l'intérimaire recevra son salaire le mois suivant (sous réserve de réception du relevé validé par l'entreprise utilisatrice).

 

La rémunération

La rémunération perçue par un salarié intérimaire ne peut être inférieure à celle que percevrait dans l'entreprise utilisatrice, un salarié permanent de même qualification occupant le même poste de travail.

 

Pour déterminer la rémunération totale brute, l'utilisateur doit prendre en considération, par référence aux usages pratiqués dans son entreprise, ou aux accords collectifs applicables dans son entreprise ou à défaut dans la branche, non seulement le salaire de base après période d'essai d'un salarié permanent occupant le même poste de travail, mais également, les majorations, primes et indemnités à périodicité mensuelle ou non, lorsqu'elles constituent une obligation conventionnelle, ou lorsqu'il est d'usage qu'elles soient versées à tous les salariés appartenant à la même catégorie de personnel, sous réserve des conditions d'ancienneté éventuellement exigées.

 

En effet, une prime allouée à un permanent sous condition d'ancienneté ne sera pas accordée à un intérimaire s'il ne remplit pas cette condition d'ancienneté.

 

Les paies sont effectuées le 12 de chaque mois par chèque ou virement (selon le mode de paiement choisi par l'intérimaire). Les bulletins de salaire sont disponibles à l’agence ou expédiés à la demande de nos intérimaires.

 

L'indemnité de fin de mission (IFM)

L’IFM est une indemnité particulière au travail temporaire. Le taux de l’IFM est de 10% de la rémunération totale brute.

 

Elle vous est versée au terme de la mission sauf dans les cas suivants :

  • rupture du contrat à votre initiative
  • faute grave de votre part
  • force majeur
  • contrat de mission formation
  • contrat insertion-revenu minimum d’activité
  • embauche en CDI à l’issue de la mission

L'indemnité compensatrice de congés payés (ICCP)

Une indemnité compensatrice de congés payés due dés la première heure travaillée est également versée en fin de mission. Son taux est fixé à 10% de votre rémunération totale y compris l’IFM.

  

Les acomptes

Les acomptes doivent être demandés avant le mercredi soir à l’agence, par téléphone ou par mail.

Ils sont effectués le vendredi, par virement ou par chèque (selon le mode de paiement choisi par l'intérimaire).